Produits Frais : Beurre

le retournement de conjoncture laitière se confirme en juin 2017, selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel.

« La hausse des prix industriels laitiers et le dynamisme des marchés internationaux devraient induire une hausse du prix payé à la ferme au cours des prochains mois », assure l’expert. Selon l’enquête mensuelle de FranceAgriMer, le prix mensuel du lait, toutes primes et toutes qualités confondues (lait conventionnel, lait bio, lait AOP) était de 317 €/ 1 000 litres en avril 2017.

Le marché du beurre joue un rôle majeur dans l’évolution des prochains mois. « Le prix du beurre sur les marchés de gros continue de progresser tandis que celui de la poudre de lait écrémé s’éloigne du prix d’intervention. Le manque de matière grasse devrait perdurer tout au long du second semestre 2017. Et le prix du beurre devrait ainsi battre de nouveaux records. »

En Europe, les 350 000 t de stock d’intervention de poudre de lait écrémé empêcheront cependant toute hausse substantielle de prix pour les prochains mois.

Côté demande, les exportations européennes de poudre de lait écrémé et de fromages ont sensiblement augmenté sur les quatre premiers mois de l’année.

 


VIDEO DE TF1 SUR LE PRIX DU BEURRE

https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http://www.lci.fr/societe/consommation-le-prix-du-beurre-augmente-2054992.html



Le saviez-vous ? 
 

  • 21 litres de lait sont nécessaires pour fabriquer 1 kg de beurre
  • 82% : teneur minimale en matières grasses de nos beurres
  • De 0,8 % à 3% : teneur en sel d’un beurre ½ sel
  • 3% : teneur minimum en sel minimum d’un beurre salé
  • Le beurre d’appellation « extra-fin » n’a jamais subi de congélation