CREMBEUR ... Au service de la qualité

Le fournisseur du grand Paris, de matières premières et de produits frais pour les artisans boulangers- pâtissiers, les restaurateurs, les brasseurs et les professionnels des métiers de bouche.Nous livrons les artisans Boulangers Pâtissiers Parisiens tous les jours sous 24 heures.Grâce à notre expertise en produits frais, Nous pouvons vous garantir la meilleure qualité de nos  Oeufs frais avec moins de 6 jours de ponte et des beurres aux meilleurs prix...

IMPORTANT NOTRE NOUVEAU NUMERO DE TELEPHONE  02/50/08/11/10


 

Promotions de la semaine

Profitez de promotions à durée limitée.

L'EDITO CREMBEUR...

DGF BUCHELAY

 

Le distributeur de produits et ingrédients pour les boulangeries-pâtisseries et les métiers de bouche DGF a annoncé jeudi dernier avoir racheté Val de Seine, une entreprise familiale basée à Buchelay (Yvelines) qui distribue les produits de DGF sur la région parisienne. Le montant de l’acquisition n’est pas dévoilé. Avec les 22 millions d’euros de chiffre d’affaires de Val de Seine, les ventes de DGF atteignent désormais 220 millions d’euros, en hausse de 38 % par rapport à 2014. Pour ce rachat, le groupe s’est associé à la société de gestion des fonds de dette privée Permira Debt Managers. Elle lui a permis de refinancer son endettement, via une tranche d’un montant total de 62 millions d’euros et une ligne de capex non tirée de 30 millions d’euros. Ce qui « donne ainsi au groupe les moyens de financer ses projets et investissements futurs, et de poursuivre sa stratégie de croissance externe », indique DGF dans un communiqué, qui fait savoir que d’autres opérations d’acquisitions sont à l’étude, principalement dans la distribution en boulangerie-pâtisserie. En continuant à combiner croissance organique et acquisitions, le groupe s’est fixé un objectif de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires à moyen terme. Il ouvrira en mars prochain un nouvel entrepôt de près de 15 000 m2 et déménagera son siège social situé à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) de quelques centaines de mètres, sur l’Eco-parc des Cettons 2.